1985 : Think Different

Tout commence à Nice au milieu des années 80 dans un studio de 20 mètres carrés avec l’achat d’un Mac 512 sur lequel Lorraine et moi installons Pagemaker 1.0. Premières maquettes, premières intuitions de ce que pourrait devenir cette techno qui permet de mettre en page sur un écran d’ordinateur et d’imprimer le résultat immédiatement. Pour tester, nous écrivons et publions un guide de Porquerolles.

1986 : inventer la PAO

Rencontre avec Marc Jammet, touche à tout de génie qui revient d’un séjour aux Etats Unis chez Adobe. Il ramène dans ses bagages la première flasheuse postcript qui permet d’imprimer directement des films d’imprimerie depuis un Mac. Une révolution qui revisite le paradigme de l’édition et qui divise les coûts par 5 par rapport aux techniques traditionnelles de photocomposition. Au sein de l’équipe nous testons la première version d’Xpress, photoshop 1.0 et les premiers scanners noirs et blanc. LA PAO est née, nous fonçons dans la brèche.

1987 : un journal 24h chrono

Notre enthousiasme pour l’édition électronique nous pousse à relever un défi qui s’avèrera fondateur : publier un quotidien from scratch. A Toulon, avec des moyens dérisoires nous rassemblons une équipe de rédacteurs enthousiastes qui compte Gébé, Cavanna et Wolinski et publions pendant trois jours le quotidien des Rencontres Littéraires, en imprimant la nuit et en réalisant le jour textes, photographies et maquettes en direct.

1988 : Une borne pour l'aéroport

Dans l’univers foisonnant des technos de la fin des années 80 nous découvrons Hypercard, les premiers écrans tactiles et la possibilité d’imaginer de nouveaux supports. La chambre de commerce et d’industrie nous fait confiance et nous confie le design et la réalisation de la première borne interactive de l’aéroport Nice Côte d’Azur.

1989 : Voir ailleurs si j'y suis

Bien avant le raz de marée du net, nous explorons les transmissions digitales et le pilotage à distance. En septembre 88 au côté de Marc Jammet nous réalisons pour Apple expo une performance : designer une page de journal sur le stand et l’envoyer en impression… à Nice. Dans la foulée nous cultivons nos dons d’ubiquité et commençons à travailler avec nos clients à distance.

1991 : Naissance de l'agence

Installation boulevard Carabacel à Nice et création de l’agence digitale qui rassemble déjà graphistes et développeurs. Nous mettons à profit les années de r&d en imaginant une façon de travailler différente : concentration de compétences, travail en réseau, télémaintenance : nous mettons au point les process digitaux sur lesquels nous nous appuyons encore.

1994 : Grand prix d'image de synthèse

Au sein de l’agence qui commence à s’étoffer et à se structurer chacun consacre un peu de temps à tester et à explorer les nouvelles solutions. Au cours de l’été nous réalisons « éloge de la chaise bleue » une petite édition qui associe haïkus et images de synthèse de la chaise bleue. Notre livre remporte le premier prix du concours d’image de synthèse « Master of 3D » à San Francisco et nous vaut les éloges de la presse.

1994 : Digital Burn Out

Les technos sont fascinantes, les technos sont exaltantes. Je kiffe mon mac. J’y passe mes jours et mes nuits. Je suis un démiurge qui crée à la vitesse de ses pensées. L’agence décolle et je me crashe. Je découvre le néant psychédélique du burn out. Pendant mes longs mois de convalescence je médite sur les effets du digital sur mon cerveau. Nous décidons de repenser les rythmes de l’agence et bannissons à jamais le travail en dehors des horaires. Vivre une vraie vie en dehors du taf pour pouvoir encaisser le choc de la révolution digitale.

1995 : ROM édition & story telling

Les process digitaux que nous maîtrisons nous donnent des ailes. Nous avons l’intuition que l’avenir ne se cantonnera pas aux technologies et que tout se jouera in fine dans la rencontre du contenu et du digital. Nous créons notre maison d’édition et utilisons le temps libre de l’agence pour éditer des livres et des cd rom et apprenons à dialoguer avec des auteurs, à explorer des thématiques, à faire connaître nos publications. Nos cd rom sont primés à Montréal et le Guide Gantié s’impose dans l’univers de la critique gastronomique. Nous avons surtout appris à raconter des histoires.

1996 : Le net at home

Le net explose et nous avons le sentiment qu’il faut aller plus loin que nos mails et apprendre ce nouveau média comme nous avons appris l’édition électronique. Nous installons un serveur Silicone Graphics dans nos bureaux et plongeons à la verticale : DNS, hébergement, webdesign, création de sites, gestion de mails : nous voulons tout connaître, tout apprendre. La veille de Noël nous branchons un webcam et souhaitons de bonnes fêtes à nos clients en direct.

1997 : Pixels by Di Rosa

Rencontre avec Hervé Dirosa et Michel Redolfi pour réaliser le cd rom Jungles. Une immersion dans l'univers de la forêt vierge amazonienne, filmée à 360 degrés et peinte par Di Rosa. La souris se transforme en papillon et volette de tableau en tableau, avant d'entrer dans la vraie forêt filmée. Le design sonore restitue la forêt amazonienne où Michel Redolfi a promené ses micros pendant des années...

1998 : Des CD ROM pour l'europe

L’agence remporte un appel d’offre européen et gagne un contrat cadre avec la Commission Européenne pour la réalisation de CD Roms. Nous apprenons à intégrer la vidéo et le son dans le digital et à gérer les éditions multilingues - jusqu’a 13 langues par édition - La complexité des process multimédia nous fait découvrir la valeur d’une bonne gestion de projet. Un leçon que nous retiendrons.

1999 : Vendre du café en ligne ?

Les premiers sites de vente en lignes bourgeonnent. Nous devenons partenaires France Télécom, persuadons les cafés Malongo de se lancer dans l’aventure. Nous déployons la solution TéléCommerce et les ventes décollent presque immédiatement. Nous découvrons les réalités du ecommerce : synchronisation des stocks, maintenance, formation des équipes Malongo et testons les premières opés de webmarketing.

2001 : Blogger avant l'heure

La bulle internet a explosé. Nous continuons d’y croire, nous continuons d’apprendre surtout. L’agence sponsorise Antoine Bourgeaud, ethnologue thésard qui part, avec Tara, enquêter sur les percussions indiennes. Nous développons le site Talmela et son back office en php qui permet à Antoine de "poster" avant la lettre son journal de terrain en Inde. Textes, sons, images et même visites virtuelles sont mis en ligne tout au long de leur voyage. L’aventure dure 8 mois et rassemble plus de 10 000 «followers» qui témoignent sur le livre d’or.

2005 : Test and learn

L’agence a déjà réalisé plusieurs sites de vente en ligne. Nos clients nous questionnent à l’infini. Les questions débordent très largement les problématiques de design et de développement. Nous avons le sentiment qu’un nouveau métier est en train de naître et que la seule façon de l’apprendre c’est de devenir marchand du net nous-mêmes. Nous créons Néroliane et commençons à commercialiser des huiles essentielles. Le site devient le laboratoire de webmarketing de l’agence et se hisse à la troisième place des pureplayers du secteur.

2007 : Wordpress or die

Depuis 1996 nous développons nos sites "à la mano". Les lignes de codes nous donnent le tournis, les sites que nous produisons ne sont pas rentables, les clients veulent plus d'autonomie. Avec l’aide de Fanny Péraudeau, une stagiaire qui rejoindra l’agence, nous testons pendant l'hiver Wordpress et Joomla. Cette expérience nous fait changer radicalement notre façon de travailler. Nous conserverons précieusement notre culture du code mais nous réorganisons les métiers de l’agence autour des moteurs CMS.

2010 : Magento Dream Team

Le E-commerce décolle. Les demandes affluent. La solution OsCommerce que nous avons pliée dans tous les sens est à bout de souffle. Sous la houlette d’André Herrn, un ingénieur allemand venu en stage à l’agence, nous optons pour Magento, qui vient de naître, et structurons les process : gestion de projet, configurations, développement back end, front end, content management, SEO. Les talents de l’agence s’organisent et dialoguent autour d’une seule interface : la dream team est née et enchaîne migrations et projets avec succès.

2013 : Big Data Summer Camp

Cet été là, le buzz big data atteint son paroxysme. Nous avons envie de savoir ce que l’on peut faire concrètement de ces flux de données prodigieuses. Nous signons un accord de partenariat avec Intercom et Sociocast, deux starts-ups new-yorkaises, pour béta tester leurs solutions dans notre laboratoire ecommerce. Durant deux mois torrides nous découvrirons notamment comment un site peut se reconfigurer automatiquement en fonction des parcours clients. Nous avons compris d’où viendra le vent de la prochaine révolution e-commerce.

2015 : Google Partners

L’agence est certifiée Google Expert de longue date et gère annuellement près de 2 millions d’euros d’achat de mots. En début d’année nous apprenons que Google nous a classé parmi les trente meilleures agences adwords françaises. Le statut de Google partners nous donne accès à trois account managers, et surtout, la possibilité de bêta tester les nouvelles solutions Google Adwords.